Douane_Portatif_de_Travail

A la lecture des documents de la douane de la brigade de Margny des années 1929 à 1932 ont peut constater la précision du contenant des rapports des douaniers. Quelques exemples :

 

Le 31/07/1929 - Monsieur Naif Eugène – Villers dvt Orval – Une auto marque «Ford» châssis sans N°, moteur N° 7295-892, force 22HP, genre camionnette, couleur verte, capote noire, Immatriculation 58748 (B).– Il entre en France à 8H et sort à 20H.

Le 13/12/1929 – Monsieur Bouvier Victor –Villers dvt Orval – Une Jument N°1 – Une Jument N°2 – Un Chariot N°1, un harnais N°5, un traineau N°7 – Il entre en France à 9H1/4 et sort à 13H50.

Le 13/12/1929 – Monsieur Engel Léon - Villers dvt Orval – Une bicyclette pour homme à cadre émaillé noir filets or, gardes boue métalliques peints en noir Marque United , N° 4418 au tube de selle. Poids 13k, valeur ; 300 F.

Encore mieux dans la précision : Il entre en France le 8/12/1929 à 10H12  et sort le 14/12/1929 à 20H15 – Monsieur Henry Jean- Villers dvt Orval – 1°) Un accordéon marque « Tap Silgrto Soprami «  et F440 Reguimte Italie – 31 touches, 24 basses, Poids 41 kg. 2°) Une grosse caisse avec ses cymbales en cuivre et peau. 3°) Un tambourin en cuivre et peau.Douane_Fran_aise_a_Margny_R

Du zèle, non c’était le travail du douanier à cette époque: le 12 janvier 1932 - Transaction pour 0,05 kg de tabac haché le même jour, Saisie d’une boite d’allumettes.

En lisant les documents on peut remarquer les passages répétés des résidents Belges allant travailler en France aux ateliers de Margut et aussi les agriculteurs travaillant sur le ban de Sapogne.

Pour visionner les pages du document voir l’album Douane.

C'était un lundi 18 décembre 1899 - Information l'Union Ardennais.

La nuit dernière, les douaniers de Margny ont arrêté trois très jeunes contrebandiers qui passaient en fraude du tabac belge. Il s'agit de Michel Paul, 11 ans, Cyril Lotel, 12 ans et de sa sœur Albertine, 13 ans. Tous trois habitent Chauveny-Saint-Hubert. Interrogés à la gendarmerie de Margut, ils prétendent ne pas avoir agi aux ordres de leurs parents.